Mousse de verre (2011)

Pâte de verre, taillée, polie

L: 16-50cm, P: 14-40cm

Voir galerie

Si l'on considère le verre dans sa forme primaire, avant qu'il ne soit fondu à haute température et devienne liquide, nous sommes en présence de plusieurs composants chimiques mélangés entre eux, prêt à fondre. Le fait est que la matière première soumise à haute température libére des gaz; ces gaz peuvent être vu sortant du four pendant que la matière première est en fusion. Sachant que la température est un élément crucial dans la transformation du verre, j'ai décidé d'investir le processus de fusion afin de m'approcher de l'état original du verre.
Dans ce travail, la matière première a été soumise à une température inférieure à son point de fusion. Le procédé vise à parvenir à une température suffisamment élevée pour activer les composants chimiques présents dans la composition première du verre, tout en ne libèrent pas la totalité des gaz. Cette recherche me donne l'occasion d'explorer et d'exploiter un côté inconnu des caractéristiques du verre.